Le Retour du Dodo

Le Retour du Dodo

…Enfant, on me racontait l’histoire cet oiseau préhistorique disparu, espiègle, dodu et à l’allure amusante…

Le Dodo ou Dronte (Raphus cucullatus) était une espèce d’oiseau coureur endémique de l’île Maurice (l’archipel des Mascareignes). Proche parent des pigeon, le Dodo vivait dans les forêts ou les plaines. Il mesurait entre 60 cm et 100 cm, pour un poids allant entre 10 et 20 kilogrammes….Il était court sur ses pattes avec un bec recourbé. Du fait de l’absence de prédateurs, il avait perdu son aptitude au vol. Incroyablement maladroit dans ses mouvements.

   Le Dodo, s’est éteint à la fin du XVIIe siècle avec l’arrivée des marins européens, qui chassaient cette proie facile à approcher, pour sa chaire. Il est désormais souvent utilisé comme l’archétype de l’espèce éteinte, car sa disparition en moins de trois cent ans, est directement attribuable à l’activité humaine.

….Et là vient la grande surprise !!

...L'origine de cette dernière est un chercheur allemand basé sur l'île de la Réunion, qui en plaçant ses caméras à infrarouge pour étudier les
comportements nocturnes des animaux....il découvre l'inimaginable : 

...Le Dodo est bien vivant !! et curieusement dans un endroit autre que sur l'île Maurice, son territoire supposé endémique !! ِcela supposerait que
quelques individus de son espèce auraient-ils été ramenés sur l'île de la Réunion, pendant ces années 1600, où ils se seraient retrouvés sauvés
de l'impact de l'homme et se seraient reproduits ....le savant allemand quant à lui, souligne bien qu'il ne serait pas étonnant qu'on découvre
quelques couples de survivants du Dodo.

…Il demeure le destin de la nature serait de survivre et de résister à l’Homme.