Bon Ftour !

Bon Ftour !

….Celà fait bien des années que je le vis, Pendant le Ramadan, je me suis rendu compte que personne n’a le droit d’être en itinérance, sur les belles routes et à travers les belles villes du Maroc, que cela soit pour le travail ou pour le plaisir……sinon, au risque de manger mal…très mal…et pas équilibré du tout….quand la seule alternative qui demeure, est de se poser dans un endroit super chic ou dans un hôtel cinq étoiles (faisant de facto fi de tout ascétisme de circonstance)……ce qui n’est pas de surcroit, évident pour le citoyen lambda.

….du coup….voyager même, devient acte de bravoure, de sacrifice et de piété !!!!……car à l’heure de la rupture du jeûne….malheur est à celui qui coïncide avec son couvert chez un #afriquia, un #total ou un #winxo ( on ne cite même pas mes autres….). Les formules de ftour sont synonymes d’absolue ignorance des règles de base et de la décence en matière de nutrition……que dis-je……de l’alimentation même…..

……Faire le douloureux choix d’un fast-food deviens malheureusement plus clément que celui d’un horrible breuvrage sur base lyophilisée déguisé en une pseudo-harrira à arrière-goût louchement synthétique, deux mottes brunes en guise de chebbakiyya, trois dattes avariées, un oeuf dur trop cuit et une orangeade à base de #tang….j’appelle celà de la déchéance de goût et du savoir vivre….et ne dites surtout pas que celà à un quelconque rapport avec la tradition…..sinon que c’est que l’une des multiples facettes de cette ère des valeurs perdues !!